l’Inde face aux enjeux économiques des projets offshore



Visit website

Energies de la mer

C’est hier, lors des conférences d’EWEA à Paris,que les projets et orientations de l’Inde ont été présentés. Shruti Shukla, directrice des projets et stratégies au GWEC (Global Wind Energy Council) a évoqué les tenants et aboutissants d’un développement des projets éoliens offshore au large du littoral indien. “Nous ne réalisons pas encore l’ampleur de ce challenge. Nous faisons au mieux pour modérer les ambitions trop grandes et désirs de résultats rapides dans le secteur de l’offshore.”

Le secrétaire général du GWEC, Steve Sawyer, a tâché de mettre l’Inde en garde pour éviter des erreurs qu’a commises par le passé l’Europe et la Chine : les projets basés sur un trop grand optimisme au regard des coûts réels et de la rentabilité des projets. “Je crains que le pays ne s’engouffre dans un cycle d’enthousiasme qui ne serait pas en cohérence avec les capacités en technologies, en infrastructures et en investissements.” 

 

Points de repères :

Le GWEC gère le Fowing, organisme financé par l’U.E qui accompagne des projets éoliens offshore en Inde. Celui-vi mène des recherches pour l’évaluation de la ressource éolienne sur le littoral indien, qui représente 7,500km de côte, mais principalement sur la zone ouest dans l’Etat du Gujarat et de Famil Nadu à l’est. Fowing réalise des études sur les réseaux électriques, les ports, les infrastructures logistiques et l’offre de fournisseurs. Six zones ont été identifiées dans ces Etats, et le gouvernement de Dew Delhi analyse en ce actuellement ces travaux.

L’année dernière, le gouvernement indien a signé un accord de faisabilité pour un projet de démonstration à Gujarat d’une puissance totale de 100MW, mené par le Ministèredes Energies Nouvelles et Renouvelables, qui inclut la société Gujarat Power Corporation.

05/10/2015- Portail Energies de la Mer – L’Inde lance son programme de parcs éoliens offshore ICI